Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28 mars 2010

COFFRICUS OCEANICUS...

oceanus.jpg
Une nouvelle analyse du Coffret sur le blog Oceanicus in folio. Lecture plus en demi-teinte que les dernières recensions présentées ici, mais l’analyse est très pertinente et bien exposée.

 

Merci en tout cas à Bladelor pour avoir pris le temps de me lire (me retrouver ainsi chroniqué entre Stefan Sweig et Kazuo Ishiguro est déjà en soi fort plaisant !)

14 mars 2010

LE COFFRET SUR LIVRE ET PLUS

livre et plus.JPG

Je ne sais pas qui se cache derrière le pseudo de « Meria », mais ce que je sais, c’est que sur son blog Livre et plus, elle (ou il) qualifie Le Coffret de « Coup de cœur »… Alors, forcément, ça me va droit… au cœur !

26 février 2010

LECTURE MOT A MOT DU COFFRET...

mots pascale.JPG

Sur le blog de Mot à mot, Pascale nous explique qu'elle a "adoré tout simplement" Le Coffret qu'elle compare à "un vrai petit bijou" !

Et moi je vais devoir aller changer de chaussures car je sens mes chevilles qui enflent !!!

06 février 2010

LE COFFRET VOYAGEUR...

mot a mot.JPG

... Et grâce à Sylvie Pavot, Le Coffret est également inscrit pour le Challenge du premier roman sur le blog Mot à Mot, ainsi que dans la catégorie "livre voyageur" (une chaîne de lecteurs s'organise et le livre leur est transmis tour à tour, chaîne à laquelle, apparemment, chaucun est libre de s'inscrire).

05 février 2010

ON DIT DU BIEN DU COFFRET...

amer.JPGIan Geay dit du bien du Coffret dans le troisième opus d’Amer !

  

Le Coffret : Stéphane Beau signe là un fort beau roman d’anticipation. L’histoire est simple. Nathanaël découvre dans son grenier un coffret contenant sept livres d’auteurs qu’il ne connaît pas hormis son grand-père : Nietzsche, Jünger, Thoreau, Palante, Montaigne et Freud. En recherchant rapidement dans l’Encyclopédie Académique il apprend que Friedrich était un « philosophe décadent victime de troubles psychologiques importants et auteurs d’ouvrages aussi incompréhensibles qu’inconvenants » et que « son œuvre mortifère et dégradante a été reléguée en 2063... » Vous vous demandez ce qu’il a bien pu se passer en 2063 ? C’est très simple : nous avons vu « débarrasser la "Science de la Sagesse" de ses dernières survivances négatives »... Allez, un extrait :

 

« L’usage du livre avait été définitivement aboli vers le milieu des années 2060, c’est-à-dire peu de temps après sa naissance. Cette abolition des livres s’était d’ailleurs faite très naturellement sans le moindre heurt. Il y avait bien longtemps que presque plus personne n’en lisait : trop volumineux comme objet, trop lourd, et aussi trop gourmand en matière première. Trop gourmant en temps aussi : qui pouvait se permettre de passer des heures à lire aujourd’hui ? Qui pouvait se permettre de perdre son temps de manière aussi peu productive ? Petit à petit les bibliothèques, déjà désertées par les lecteurs, avaient été vidées de leurs contenus. Transformées en espaces de communication publique, elles avaient été équipées de postes informatiques diffusant en boucle l’essentiel de tout ce qu’un bon citoyen devait savoir : la météo, les dernières directives du gouvernement, des émissions de divertissement, des appels à témoins régulièrement remis à jour par les services de la Police Citoyenne et, surtout, des reportages – essentiels – sur les faits et gestes de tous les grands de ce monde. L’adoption d’un enfant par un ministre ; l’achat, par un député, d’une nouvelle voiture ; la nouvelle concubine d’un chanteur à la mode... Autant d’évènements qui donnaient immédiatement lieu à des enquêtes interminables, à des débats sans fin qui mobilisaient tous les journalistes du pays jusqu’à ce qu’un nouveau scoop – le divorce d’un sénateur par exemple – attire à son tour tous les regards. »

03 février 2010

LE COFFRET LU PAR SYLVIE...

lecture.JPG

Il y a quelques semaines de cela, j'ai envoyé un exemplaire du Coffret à Sylvie Pavot, et cela pour deux raisons : 1) elle avait déjà rédigé de jolis papiers sur les derniers opus de deux de mes anciens collègues des 7 mains (Marc Villemain et Emmanuelle Urien) ; et 2) je trouvais que sa manière de présenter les livres était claire, documentée et sérieuse.

Et aujourd'hui, sa recension du Coffret (suivie d'un récapitulatif d'autres critiques de mon roman) est en ligne sur son blog ! Et la tonalité est tout à fait positive ! Et cela me fait tout à fait plaisir ! Donc, merci à elle !

Pour lire son article, cliquez ICI .

26 décembre 2009

Le Coffret lu par Marc Villemain

marc.JPG

Marc Villemain vient de publier sur son blog le texte de sa recension du Coffret parue originellement dans le n°20 du Magazine des livres (texte repris également dans le Hors série n°21 de janvier 2010)...

Pour celles et ceux que cela intéresse, c'est ICI .

03 novembre 2009

Le Coffret sur l'Exil des mots...

exil des mots.JPG

Sur son blog, L’Exil des mots, Bertrand Redonnet signe ce jour un vibrant papier sur Le Coffret ! Je l’en remercie, et je propose de ce pas le lien qui mène directement à la page en question.

 

C’est ICI .

15 octobre 2009

Le Coffret lu par Lily...

lily.jpg

Allez, puisque je suis dans ma période « auto-promo », je continue avec un compte rendu du Coffret paru sur le blog Lily et ses livres. Il est signé Anne D. qui termine son papier par un renvoi intéressant et bienvenu vers un article de Télérama sur la désaffection des livres de la part des jeunes lecteurs…

L'article se trouve ICI .

12 octobre 2009

Le Coffret sur BSC News Magazine

new%20logo%20bsc%20news.jpg
L’article de Julie Cadilhac, toujours, mais sur le site de BSC News Magazine cette fois :

 

C’est ICI .