Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29 avril 2009

Charles Darwin vs Stephen King

« Ce que Darwin a été trop poli pour dire, mes amis, c’est que nous sommes parvenus à régner sur la terre non parce que nous étions les plus malins, ou les plus méchants, mais parce que nous avons toujours été les plus déments, les plus grands enfoirés meurtriers de toute la jungle. »

Stephen King, Cellulaire.

15 janvier 2009

Simenon...

img077.jpg« On serait venu le consulter cet homme là comme on consulte un docteur. Il aurait été, en quelque sorte, un raccommodeur de destins. Pas seulement parce qu’il était intelligent. Peut-être n’avait-il pas besoin d’être d’une intelligence exceptionnelle ? Mais parce qu’il était capable de vivre la vie de tous les hommes, de se mettre dans la peau de tous les hommes. »

Georges Simenon, La Première enquête de Maigret.

01 janvier 2009

BONNE ANNEE !

4_grognards.jpg

Bonne année 2009 à tous

 *

Grognez, râlez, braillez, rouspétez tant que vous voudrez !

 

Illustrations : Gérard Bertrand

09 décembre 2008

L'Esprit Nomade

white.jpgPioché dans le très bel Esprit Nomade de Kenneth White (tout juste réédité au Livre de poche), ces deux vers de MacDiarmid

Mieux vaut un poème réussi
Qu’un problème social résolu

24 novembre 2008

Le vieux monde qui n'en finit pas...

392883.jpgTombé par hasard sur le blog de Charles Tatum « Le Vieux monde qui n’en finit pas » et notamment sur un petit texte intitulé « Onfray et les mous du bulbe » qui fait référence à Palante. Et moi, forcément, quand on parle de Palante…

Et au-delà de ça, je trouve que le joyeux mélange de nostalgie et de révolte qui caractérise ce blog ne manque pas de charme.

A consommer, donc, sans modération.

05 novembre 2008

Maurice Léon... et réciproquement

« Cynique : voilà un mot dont il est naïvement vaniteux d’abuser : franc est plus juste. »

 

 

Maurice Léon, Le Livre du Petit Gendelettre, Ollendorff, 1900

01 octobre 2008

Les Envolées d'Alphonse !

alphonse.JPGUn poème extrait des Envolées d’Alphonse Labitte (1890)

La Fleur

Un matin je vis une fleur
Qui s'épanouissait coquette ;
Elle avait une collerette
D'une éblouissante blancheur.

Des fines perles de rosée
Sur elle, s'imprégnaient encor ;
Au fond de son calice d'or
Une abeille s'était posée.

Le zéphir venait mollement
Balancer sa jeune corolle,
Et le papillon d'un air drôle
Lui chuchotait un compliment.

Le soleil rayonnait sur elle,
L'oiseau dans un refrain mutin
Lui gazouillait que le matin
La faisait enivrante et belle.

Et la fleur s'épanouissait
Resplendissante de jeunesse,
En elle tout était ivresse
Pendant que le matin passait.

Mais quand le jour ferma sa porte
Je suis revenu pour la voir ;
L'ombre tombait, c'était le soir :
Je vis que la fleur était morte !

Je sais que c’est particulièrement mauvais… mais je n’ai pas pu résister au plaisir de vous offrir… un bel exemple « d’envolée de Labitte » !!!

(Navrant ! Il va falloir que je prenne des vacances moi…)

Qu'en pensez-vous ?

prat.jpgLes précieux lieutenants du Grognard, Goulven Le Brech et Stéphane Prat ont l’âme aphoristique ces temps temps-ci et quelque peu mélancolique…

 

Le premier sur son blog Orinomancies, nous vante les charmes des vieux livres et des murs lézardés alors que le second, depuis quelques jours, sur Le Manchot épaulard, égrène quelques brèves pensées aussi lapidaires que désabusées... ça sent l’automne !

 

Signalons que Stéphane vient également de mettre en ligne, sur le site des éditions Leo Scheer un texte empreint d’une belle humanité : Qu’en pensez-vous ? (Ce n’est pas une question, c’est le titre !) A télécharger en PDF ou à feuilleter directement sur le site grâce à la très originale présentation qui permet de tourner les pages comme avec un vrai livre (enfin presque)

19 septembre 2008

Caligula - Albert Camus

camus.jpgCÆSONIA

Est-ce donc du bonheur cette liberté épouvantable ?

 

CALIGULA

Sois en sûre Cæsonia. Sans elle j’eusse été un homme satisfait. Grâce à elle j’ai conquis la divine clairvoyance du solitaire.

15 septembre 2008

Inouis Inuits...

Quand je pense qu’au pôle nord il y a des Inuits qui n’ont jamais mangé de glaces à la fraise !