Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22 février 2010

TUER N'EST PAS JOUER...

cecicela.JPG

Un jeu de guerre "exceptionnel" ! rien que ça ! Et si cela expliquait ceci ? En tout cas ça ne choque pas Orange d'accoler ces deux "infos" sur sa page d'ouverture...

20 février 2010

HENRI ROORDA...

12d6f9661f.jpg« On rencontre dans le monde beaucoup de vaniteux incapables de collaborer fraternellement avec leurs semblables. C’étaient autrefois de bons élèves habitués aux notes brillantes. »

 

Henri Roorda (1870-1925)

 

14 février 2010

L'BON VIEUX TEMPS

deuil.JPG
Ah, c’était l’bon temps où l’on savait mourir avec élégance !

10 février 2010

MALIN MALON...

malonbenoit.jpg« La suprême sagesse de ce temps consiste peut-être à penser en pessimiste, car la nature des choses est cruelle et triste, et à agir en optimiste, car l’intervention humaine est efficace pour le mieux être moral et social et que nul effort de justice et de bonté, quoi qu’il puisse nous apparaître n’est jamais perdu ».

 

Benoit Malon en 1885

(cité par Philippe Chanial, La Délicate essence du socialisme, Le Bord de l'eau, 2009)

07 février 2010

JAURES, REVIENT !

jean_jaures_03.jpg« Il faut que le socialisme soit supérieur à la société d’aujourd’hui, non seulement par la supériorité du but qu’il se propose, mais par la supériorité des moyens qu’il emploie contre la société elle-même. Il faut que ce soit à force de vertu – au sens social et libre du mot – à force de respect du travail, de fidélité à la parole, de solidarité agissante, héroïque, de culture de la pensée et de la volonté, que nous fassions la preuve qu’étant déjà au-dessus de la société d’aujourd’hui par les moyens selon lesquels nous combattons, nous élevons une société supérieure ».

 

Jean Jaurès en 1893

(cité par Philippe Chanial, La Délicate essence du socialisme, Le Bord de l'eau, 2009)

27 janvier 2010

VOUS AVEZ DIT BEAU ?

L6864.jpg

Moi je sais !!!

14 janvier 2010

LA PEUR...

1664927541_6.jpgPioché sur le blog de Bertrand Redonnet, l'Exil des mots :

" On ne leur disait pas grand chose, aux gens d’hier. Que des broutilles. L’organisation méthodique de la peur et de l’angoisse n’était pas encore en place. "

C'est sans doute là que réside l'essentiel de la différence, dans l'idée d'organisation méthodique. Car la peur, en elle-même, n'est pas neuve. C'est même elle qui régit le monde depuis toujours. Et, en matière de peur, nos ancêtres n'étaient pas mauvais non plus. Il faut voir le nombre de dieux, de fantômes et de croyances qu'ils nous ont légués pour conjurer leurs peurs, justement !

Mais ce mariage infernal entre un principe d'organisation méthodique qu'autorisent les plus perfomantes avancées du progrès, et cette peur ancestrale... Il y a là un mélange détonnant qui n'a pas fini de nous étonner !

05 janvier 2010

REVOLUTIONS ET REVOLUTIONNAIRES

180px-Han_Ryner.jpgVoulez-vous toute l'âpre et désolante vérité ? L'histoire moderne ne nous présente que des semblants de révolution, parce qu'elle ne saurait découvrir de vrais révolutionnaires.

Han Ryner

(Merci à C. Arnoult)

29 décembre 2009

LA VERITE...

JDG.JPG

" La vérité n’est plus un but à atteindre, mais le procédé même du mouvement. "

(Jules de Gaultier, La Fiction Universelle, Mercure de France, 1903)

25 décembre 2009

JOYEUX NOEL