Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05 mars 2010

LE GROGNARD 13 - FREDERIC SAENEN

Le Grognard n°13 est disponible ! Cliquez sur l'image pour découvrir ce nouveau numéro.

pub Grognard 13.JPG

27 février 2010

LE GROGNARD SUR SCOPALTO...

Sans titre.JPGLe Grognard est désormais présent sur Scopalto, le portail des périodiques francophones.

 

Les n°3, 4 et 5 de notre revue sont téléchargeables gratuitement au format PDF sur la page spécifique du Grognard.

 

Une bonne façon pour les nouveaux venus de faire connaissance avec la revue et, qui sait, d’y trouver l’envie de s’abonner à la version papier !

19 février 2010

CALOU INVITE TANGUY DOHOLLAU...

calou.JPGSi vous avez oublié d’acheter le douzième numéro du Grognard (ce dont je ne vous félicite pas) vous avez quand même le droit à une petite séance de rattrapage grâce à Pascale Arguedas qui reprend sur son site l’entretien entre Tanguy Dohollau et Goulven Le Brech que nous avons fait paraître en décembre.

 

Bien sûr, si après cette lecture l’envie brutale vous prenait de commander quand même la version papier, nous ne vous en voudrions aucunement !

12 février 2010

LE GROGNARD 13... MOTUS !!!

LG13.JPGEn 2010, même si  l’esprit reste identique, Le Grognard change quelque peu de format et de formule. Le sous-titre de la revue, reste inchangé : « Littérature, Idées, Philosophie, Critique et Débats », tout comme notre souci de traquer l’actualité « inactuelle » là où elle se trouve, aussi bien dans un texte oublié du XIXe siècle que sous la plume d’un auteur contemporain.

 

Ce qui va différer, alors ?

 

Tout d’abord, l’équipe éditoriale s’élargit, et c’est avec beaucoup de plaisir que nous accueillons dorénavant Mikaël Lugan et C. Arnoult. Associés à Stéphane Prat et Goulven Le Brech, ils constitueront le nouveau comité de rédaction.

 

Autre changement : les numéros du Grognard, en 2010, seront plus thématiques, soit centrés sur un sujet bien spécifique, soit sur un auteur en particulier. C’est ainsi, par exemple, que nous ouvrons le bal de cette nouvelle série avec un recueil de nouvelles, Motus, signé Frédéric Saenen.

 

Ce numéro, qui portera le n°13 sera disponible à partir de la première quinzaine de mars. Il comportera 74 pages et coûtera 10 €. Vous pouvez d’ores et déjà en réserver un exemplaire !

09 février 2010

LE GROGNARD CHEZ K-LIBRE...

klibre.JPG

K-Libre, le très vénérable site du polar et de la littérature noire a la gentillesse d'offrir au Grognard un espace sur leur page d'ouverture (dans la catégorie événement) ! Un grand merci à Julien Vedrenne et à Stéphane Prat, artisan de ce jumelage fort sympathique.

29 janvier 2010

UN GROGNARD A L'AMER...

amer.JPGOn dit du bien du Grognard dans le n°3 d’Amer :

 

La rouspétade est paraît-il une attitude très française ! Mon dieu, qu’est-ce à dire ? Que certains ignoreraient la grogne ? Alors quoi, ils seraient toujours contents et satisfaits ? Foutre Dieu, c’est sacrément triste ce que vous avancez là ! Faut dire que l’acariâtre, l’atrabile, l’amer ont eu jusqu’ici mauvaise presse. Aussi les a-t-on affublés d’adjectifs ridicules, histoire de les discréditer : grognon se situe quelque part entre ronchon, grincheux et bougon, c’est vous dire ! Heureusement, le grognard est arrivé pour venger les bilieux et les fielleux. Plus offensif que le renaudeur, plus hargneux que le râleur, il rend ses plus belles lettres aux ressauteurs, rogneux et autres rescaffleurs. Et lorsque le grognard s’ébaudit dans l’humeur la plus noire, nous applaudissons. Car Stéphane Beau a du chien. Nullement roquet, il tient en respect, mais sait mordre lorsqu’il le faut. Des derniers numéros sortis (beau papier dites-donc !), nous avons retenus l’entretien accordé par Olivier Salazar-Ferrer à Goulven Le Brech au sujet de Fondane, dans les numéros 8 et 9, celui de Clément Arnoult avec Henri Viltard autour du dessinateur Jossot, ainsi qu’un texte très chouette de Jossot lui-même intitulé : « En dehors du troupeau » dans le n°11.

 

Pour vous procurer la bête, un petit courrier à l’adresse suivante :

 

revue.le.grognard@gmail.com

21 janvier 2010

LES A-COTES DU GROGNARD

a cotes.JPG

Le monde de l’édition est un monde terrible, tout le monde le sait. Publier un livre s’apparente souvent, pour presque tous ceux qui écrivent, même pour de nombreux auteurs confirmés, à un véritable parcours du combattant.

 

En 2010, en plus de la revue qui continue de paraître tous les trimestres, Le Grognard lance une nouvelle collection de livres : « Les A-côtés du Grognard ». Les publications de cette collection, qui privilégieront bien entendu les écrits des collaborateurs de la revue (mais qui laisseront aussi de la place à de nouveaux auteurs) seront sélectionnées, mises en pages et éditées par l’association Le Grognard. Par contre, les livres, assemblés au fur et à mesure des achats, seront à commander directement sur Lulu.com qui en assurera la confection et la vente.

 

Pour le lancement de cette collection (il faut bien des kamikazes pour essuyer les plâtres !), nous proposons quatre livres

 

Le Monde de Monsieur Glou, Stéphane Beau

l’Atelier des muses, vol.1, Stéphane Beau

- Abécédaire Anachronique et Inutile, Stéphane Beau

- L'Apiculture Postmoderne, Stéphane Prat

  

Pour tout savoir sur les livres de cette nouvelle collection (et éventuellement pour les commander !) rendez-vous sur la "boutique en ligne" (on n'arrête pas le progrès !) :

http://stores.lulu.com/revuelegrognard 

 

Surveillez bien la colonne de droite du blog du Grognard pour vous tenir au courant des prochaines publications des « A-côtés du Grognard ».

 

Et pour toutes les questions concernant cette nouvelle collection, pas d’hésitation : un petit mail, et nous vous répondons.

04 janvier 2010

MERCI...

Deux remerciements chaleureux :

 

Le premier adressé à la revue Midi qui, dans son n°30, a une fois de plus relayé l’info de la parution du Grognard (en l’occurrence, celle du n°11).

img205.jpg
Le second à la Société des lecteurs de Jean Paulhan qui, dans le bulletin n°32 d’octobre 2009, signale la publication du Hors série Georges Palante et la génération honnie.
gro1.JPG
gro2.JPG

(Cliquez sur les images pour les agrandir)

24 décembre 2009

ALAIN HELISSEN ET LE GROGNARD

Di%C3%A9r%C3%A8se+45+couv.jpgDécouvert, par hasard, ce mot gentil signé Alain Helissen au sujet du n°9 du Grognard et paru dans le n°45 de la revue Diérèse :

 

« Littérature, Idées, Philosophie et Débats, tels sont les « ingrédients » annoncés de cette revue trimestrielle. Sans afficher un militantisme actif, Le Grognard ne cache pas sa sympathie pour l’anarchisme et, en tout cas, s’intéresse davantage aux « rebelles » qu’aux « résignés ». On trouvera ici une chronique consacrée à l’américaine Voltairine de Cleyre, née en 1866, qui fut l’une des voix les plus originales du monde anarchiste de son temps. « La révolte existentielle », celle du philosophe-poète Benjamin Fondane, est évoquée par Olivier Salazar-Ferrer dans un entretien avec Goulven Le Brech. Le Grognard se réserve quelques haltes poétiques. Celle proposée par Jean-Pierre Lesieur – qui anime la revue Comme en poésie – dresse un « portrait du poète d’aujourd’hui » sans concession, à travers une succession de « sentences » formulées avec une certaine ironie mais d’un réalisme certain. Ainsi : Le poète d’aujourd’hui met sa production sur les pages d’Internet en espérant que quelqu’un saura déceler son talent entre 344 000 poètes qui font comme lui. Ou encore : Le poète d’aujourd’hui sait que le désert avance sur cette planète et sait qu’il est mieux préparé que les autres depuis qu’il y prêche. Et puis, Le Grognard aborde sans retenue le politique, dénonce, critique, crie, conspue, incapable de la boucler. C’est plutôt sympathique. »

 

nihil-liste-image-2[1].JPGEt puisque l’on parle d’Alain Helissen, profitons en pour saluer sa nouvelle « boîte d’allumettes » : NIHIL-LISTE, 100 pas pour rien, Collection « Matchboox », VOIX éditions.

 

Présentation :

 

« Même dépouillée de ses allumettes, cette boîte sent le souffre. Elle renvoie, bien sûr, au nihilisme. Il serait ici de facture « organique », apparenté à ce « pas envie » infantile, marquant la désobéissance, la résistance, le rejet systématique. NIHIL-LISTE comporte exactement 100 locutions « pas…» doublées de 100 traces de pas. Le tout sur fond rouge et, noir. 100 pas, comme encore les « 100 pas » effectués en salle d’attente ou à un lieu de rendez-vous et illustrant une nervosité difficile à contenir. « 100 pas pour rien », jouant aussi de ce double sens contradictoire : « 100 pas – pour rien » ou « 100 – pas pour rien ». En avançant dans le nouveau « matchboox » d’Alain Helissen, le lecteur ne manquera pas d’inscrire ses propres pas, à emboîter à la suite. Imaginons « cent pas-cent considérables ». Une boîte n’y suffirait pas. »

23 décembre 2009

LE GROGNARD SUR FACEBOOK

facebook.jpgLe Grognard vient de se lancer sur Facebook… Et il a déjà plein d’amis ! Magique, non, pour une revue qui prône l’individualisme !

 

Bon, j’avoue que ce support me laisse encore un peu (beaucoup) perplexe… Tout le monde s’y presse pour solliciter l’autorisation d’être compté parmi les amis des amis de mes amis… Mais au-delà ? Je n’arrive pas à me faire une réelle opinion sur ce sujet.

 

Et vous, chers amis lecteurs qui utilisez peut-être ce réseau et qui y trouvez peut-être un intérêt, que pensez vous de Facebook ? Vos lumières sont les bienvenues.