Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29 octobre 2011

DANIEL ROBERT EST DANS CHIENDENTS...

img093.jpgLes éditions du Petit véhicule continuent à enchaîner les numéros de leur nouvelle revue, Chiendents dont la périodicité est parfaitement aléatoire (« on peut même en publier trente par an, si on veut » nous soufflait même Luc Vidal, le responsable des éditions, il y a quelques jours.

Ce troisième numéro, coordonné par Pierrick Hamelin (auteur de magnifiques ouvrages tels que Manège ou Promenades philosophiques, publiés aux Perséides, et également au sommaire du dernier Grognard consacré au « Sentiment océanique), s’attache à nous faire redécouvrir Daniel Robert (1952-1981) poète et peintre nantais qui a passé une bonne partie de sa courte vie en asile psychiatrique.

Joliment illustré par des reproductions en couleur de ses tableaux, ce numéro contient un entretien avec le frère de Daniel Robert ainsi qu’une sélection représentative de ses poèmes.

Belle occasion pour les amateurs de curiosités et d’auteurs oubliés, de se plonger dans l’univers touchant de ce poète méconnu. Et pour 4 € en plus, ce serait bête de se priver.

Pour toute commande, c’est ICI.

Les commentaires sont fermés.