17 août 2011

23h23, PAVILLON A (SUITE)

couloir.JPG

23h23, PAVILLON A

Stéphane Beau

 

Roman à paraître prochainement aux éditions du Petit Véhicule :

 

4ème de couverture :

 

Une nuit, à 23h23, toutes les lumières s’éteignent dans les multiples pavillons d’un hôpital psychiatrique perdu en rase campagne. Cette coupure brutale d’électricité s’accompagne d’un phénomène étrange : tous les humains ont disparu, les malades comme les soignants. Seuls trois patients ont miraculeusement survécu à cette mystérieuse hécatombe. Les trois rescapés apprennent peu à peu à se connaître. Effrayés au début, ils finissent par s’adapter à cette nouvelle vie qui leur est offerte, vie débarrassée de toutes ses contingences sociales, de ses codes moraux, de ses modèles de réussite…

 

Ce récit, plein d’humanité, aux allures de conte fantastique, est en même temps une réflexion sur le thème de l’absence : l’absence des autres, bien sûr, sous toutes ses formes, mort, séparation, éloignement affectif, mais aussi l’absence à soi-même, l’absence de sentiment ou d’espoir.

Commentaires

Il sort quand ? Je veux l'acheter.

Écrit par : Pascale | 17 août 2011

Merci, je t'en réserve avec plaisir un exemplaire.

D'après ce que j'ai compris, Luc et ses petites mains doivent attaquer la fabrication dès cette fin de semaine. Peut-être quelques exemplaires disponibles dès la semaine prochaine...

Écrit par : stephane | 18 août 2011

Petit cachottier, va !
En tout cas, félicitations..Surtout si ce Pavillon est du même tonneau que Le Coffret.

Écrit par : Bertrand | 18 août 2011

Oh cachottier, je ne sais pas... J'ai toujours cinquante projets sur le feu en même temps, et parfois l'un d'eux aboutit. Ce roman est assez court (86 pages). C'est plutôt dans l'esprit d'une longue nouvelle (en réalité, j'avais trois idées de nouvelles en têtes qui ne me plaisaient qu'à moitié et je les ai rassemblées pour former "23h23, Pavillon A")

Et puisqu'on est dans les confidences, j'ai également un autre roman (plus volumineux, celui-ci (environ 190 pages), qui doit paraître très prochainement aussi aux éditions du Petit Pavé. Roman intitulé "Les En Dehors", titre qui parle de lui-même...

Écrit par : stephane | 18 août 2011

Ben dis donc, quelle production :) ! Hélas, on ne peut pas tout lire... d'ailleurs Bertrand j'ai beaucoup aimé le vôtre paru au Temps qu'il fait et l'ai offert à une amie Polonaise.

Écrit par : Pascale | 18 août 2011

Merci Pascale. Vous m'en voyez ravi. Géographiques ou Zozo ?
Quant à toi, cher Stéphane, tu sais bien que les projets sont comme les utopies : pour en mener un à son terme, il faut en mettre, au moins, des dizaines sur le métier.

Écrit par : Bertrand | 18 août 2011

Merci Pascale. Vous m'en voyez ravi. Géographiques ou Zozo ?
Quant à toi, cher Stéphane, tu sais bien que les projets sont comme les utopies : pour en mener un à son terme, il faut en mettre, au moins, des dizaines sur le métier.

Écrit par : Bertrand | 18 août 2011

Géographiques, Bertrand.

Écrit par : Pascale | 18 août 2011

Écrire un commentaire