Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19 janvier 2011

UN PETIT TOUR DE MANEGE...

img628.jpgPierrick Hamelin est resté un grand enfant, et c’est avec beaucoup de malice qu’il nous entraîne dans son Manège, titre de son dernier roman, tout juste paru aux éditions Perséides.

 

Ce roman, dont le héros est un artiste vieillissant qui, propulsé gardien de manège à Prague, organise une fête avec tous ses anciens amis pour fêter son quatre-vingtième anniversaire, est une merveille d’intelligence et d’humanité. Tout tourne (c’est le cas de le dire) autour du concept nietzschéen de l’éternel retour, et l'équilibre entre la dimension romanesque et la dimension philosophico-métaphysique est parfaite, les personnages sont crédibles et attachants et toutes les allusions directes ou indirectes aux boucles, cercles, ronds, sont juste comme il faut, ni trop pesantes, ni trop légères. Bravo !

 

J’en recauserai plus longuement d’ici peu…

Les commentaires sont fermés.