Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25 décembre 2010

VIRUS L.I.V.3

virusliv32002.jpgImaginez un monde où les ordinateurs sont interdits et où l’obligation d’aimer les livres est à ce point devenue tyrannique qu’une poignée de résistants se sont organisés pour inventer un procédé qui efface les pages écrites au fur et à mesure qu’on les lit...

 

Cette antithèse parfaite du Coffret, Christian Grenier l’a développée, il y a quelques années de cela dans Virus L.I.V.3 ou la mort des livres, un livre pour enfants que j’ai découvert il y a peu de temps, et où il nous démontre très intelligemment que, derrière le débat des « supports », il y a toujours des débats de « pouvoirs ». Et que c’est ce dernier qui compte.

 

A lire, par curiosité, ou à offrir pour Noël, par exemple, à vos jeunes lecteurs, même s’ils sont déjà mille fois plus habitués que nous à slalomer entre les supports et à passer du micro au livre puis du livre à la « tablette numérique » sans se poser la moindre question !

06:04 Publié dans En vrac | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.