Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26 août 2010

LA CORRESPONDANCE DE GOURMONT

img473.jpgCe garçon est fou… Ce garçon, c’est Guillaume Zorgbibe, le responsable des éditions du Sandre. Et attention, quand je dis qu’il est fou, qu’on ne se méprenne pas ! Il est fou, en effet, mais de cette sublime folie qui agite ceux qui croient encore que l’on peut publier des livres uniquement parce qu’on a envie de le faire, sans se soucier véritablement de la rentabilité financière de l’aventure…

 

Son dernier coup d’éclat ? La publication en deux volumes (près de 1200 pages au total) de la Correspondance de Remy de Gourmont. Ces ouvrages, savamment orchestrés par Vincent Gogibu, non seulement sont un trésor pour tous les amoureux de l’auteur de Sixtine, mais également une mine d’informations pour tous ceux qui s’intéressent à la littérature de cette époque. Car Remy de Gourmont, notamment en raison de son éminente place au sein de revues telles que le Mercure de France ou la Revue des idées, a été amené à correspondre avec quasiment tous les auteurs et penseurs de son temps.

 

Autrement dit, le genre d’ouvrage capital, à classer dans sa bibliothèque entre le Journal de Jules Renard et celui des frères Goncourt.

Commentaires

Ah la la... comment résister, encore...?

Écrit par : Pascale | 30 août 2010

Je viens de me faire mal : j'ai encore épluché le catalogue de cette maison d'édition et entre les mémoires de Berlioz, les Remy de Gourmont et j'en passe, si j'avais les moyens je ne lirai que du Sandre, hélas...

Écrit par : Pascale | 04 septembre 2010

Les commentaires sont fermés.