Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19 janvier 2010

POEMES POUR LES CHATS BORGNES

chats_borgnes_couv_coul_i.jpgDe livre en livre les éditions Asphodèle sont en train de se construire un univers original et prometteur.

 

Après Stéphane Prat et Thomas Vinau, c’est au tour de Guillaume Siaudeau, un jeune poète nantais, de faire son entrée dans la collection « Minuscule ». Et ses Poèmes pour les chats borgnes valent sans aucun doute le détour. On y retrouve ce mélange de légèreté et de profondeur qui faisait déjà le charme des précédents volumes de la collection. Les mots de Siaudeau sont des instantanés, entre aphorismes et haïkus, et ils font mouche à tous les coups.

 

Au loin la mer

Le cri des oiseaux nocturnes

Et sur la berge

Nos insomnies assises côte à côte

Dans la mélasse de la nuit

 

Pas de doute, ce garçon a tout pour réussir : le talent, le sens du tragique, le goût du dérisoire, et ce qu’il faut de recul pour ne pas se noyer dans ses propres mirages :

 

Il avait tout pour réussir

A ne pas y arriver

Il ne faisait rien

Des petits riens

Rien de plus

Il était

Plusieurs volumes d’échecs

Pour un volume de succès

Un sirop trop sucré

Qui souvent tombait à l’eau

Et se noyait dans les déboires

 

A commander ICI de toute urgence !

Commentaires

Grognard, la Méduse vous remercie du fond de ses tentacules, au plaisir...

Écrit par : La Méduse | 19 janvier 2010

Des chats, des méduses, des manchots, des renards, des épaulards... Quelques cabots, parfois, et des ours mal léchés...

C'est une vrai ménagerie, ce blog !

Écrit par : stephane | 19 janvier 2010

et des chiens errants amis manchot!
tout à fait d'accord avec toi sur les chats borgnes très cher grognard

Écrit par : thoams | 19 janvier 2010

Comment avais-je pu oublier les chiens errants !

Écrit par : stephane | 19 janvier 2010

Les commentaires sont fermés.