Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21 janvier 2010

LES A-COTES DU GROGNARD

a cotes.JPG

Le monde de l’édition est un monde terrible, tout le monde le sait. Publier un livre s’apparente souvent, pour presque tous ceux qui écrivent, même pour de nombreux auteurs confirmés, à un véritable parcours du combattant.

 

En 2010, en plus de la revue qui continue de paraître tous les trimestres, Le Grognard lance une nouvelle collection de livres : « Les A-côtés du Grognard ». Les publications de cette collection, qui privilégieront bien entendu les écrits des collaborateurs de la revue (mais qui laisseront aussi de la place à de nouveaux auteurs) seront sélectionnées, mises en pages et éditées par l’association Le Grognard. Par contre, les livres, assemblés au fur et à mesure des achats, seront à commander directement sur Lulu.com qui en assurera la confection et la vente.

 

Pour le lancement de cette collection (il faut bien des kamikazes pour essuyer les plâtres !), nous proposons quatre livres

 

Le Monde de Monsieur Glou, Stéphane Beau

l’Atelier des muses, vol.1, Stéphane Beau

- Abécédaire Anachronique et Inutile, Stéphane Beau

- L'Apiculture Postmoderne, Stéphane Prat

  

Pour tout savoir sur les livres de cette nouvelle collection (et éventuellement pour les commander !) rendez-vous sur la "boutique en ligne" (on n'arrête pas le progrès !) :

http://stores.lulu.com/revuelegrognard 

 

Surveillez bien la colonne de droite du blog du Grognard pour vous tenir au courant des prochaines publications des « A-côtés du Grognard ».

 

Et pour toutes les questions concernant cette nouvelle collection, pas d’hésitation : un petit mail, et nous vous répondons.

Commentaires

C'est qui ce kamikaze qui n'arrête pas d'écrire ?

Écrit par : Pascale | 21 janvier 2010

Qui n'arrête pas de recycler ses écrits, surtout !!!

Je trouvais surtout que le principe était intéressant, permettant de créer des petits livres (qui n'ont rien à envier aux livres édités par nombre d'éditeurs en terme de qualité) sans avoir à se soucier du tirage. Cela permet de rassembler en volume des recensions par exemple (d'ailleurs, si l'idée te tente !), genre littéraire qui n'a guère de public, à moins d'être un grand ponte du genre. Mais là, même s'il n'y a que dix acheteurs, tout le monde est content et tout le monde s'y retrouve. Principe convivial quoi, sans prétention ni prise de tête...

Écrit par : stephane | 21 janvier 2010

J'aurais bien vu "Grognardises" plutôt que "Les A-côtés du grognard" qui sent un peu la naphtaline... Est-ce le nom de la maison d'édition, Lulu ? ça me plaît drôlement !

Écrit par : Pascale | 23 janvier 2010

Naphtaline ! Tiens, ça aussi ça aurait pu faire un joli nom de collection !

Lulu, c'est un imprimeur, en fait, sauf qu'au lieu de te livrer d'un coup 200 bouquins que tu paye cash (avec un gros trou dans le budget), là, c'est chaque acheteur qui commande directement son propre exemplaire qui est réalisé exprès pour lui. Lulu n'assure aucune distribution, aucune promotion, aucun travail d'éditeur. Par contre associé à une petite structure d'édition comme Le Grognard (ou le Zaporogue), qui a son petit réseau, sa petite reconnaissance (même restreinte), ça devient un outil tout aussi honorable que n'importe quel autre imprimeur !

Écrit par : stephane | 23 janvier 2010

Les commentaires sont fermés.