Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07 décembre 2009

MAGIE DE L'EURO...

Puisque nous sommes dans le registre de la pub, en voici une, récupérée dernièrement au dos d'un programme TV. Quand le capitalisme s'unit avec le surréalisme on frôle le sublime :

img184.jpg
Cliquez sur l'image pour l'agrandir
J'en profite pour signaler aux personnes intéressées que je me débarrasse moi aussi de quelques billets de 10 € que je brade généreusement à 13 € seulement ! Profitez-en !!!

Commentaires

Les gens qui achètent ces pièces dites de collection croient faire des affaires pour le futur. Or, comme tout le monde en achète et les conserve, elles ne deviennent jamais rares et ne valent jamais que leur poids d'or et d'argent. Et donc, leurs côtes ne montent jamais, contrairement à celles de pièces anodines qui deviennent parfois très rares (savez-vous qu'une pièce de 2 franc banale, tirée en 1991 à très peu d'exemplaires, a valu jusqu'à 3000 euros car elle manquait à de nombreuses collection complètes).
C'est un peu comme des éditions originales de certains auteurs devenues rares qui coutent des prix exorbitants, alors qu'un album de la pléiade ne vaudra jamais très cher puisque tout le monde les conserve. J'ai souvent comparé ces pièces de colletions aux Pléiades, d'ailleurs.

Écrit par : solko | 08 décembre 2009

Le parallèle avec les livres est effectivement très parlant. Et c'est sûr qu'un objet devient d'autant plus réellement "collector" qu'il n'a pas été prévu pour cela à la base.

Écrit par : stephane | 08 décembre 2009

Moi aussi ! Moi aussi ! Oh, attendrez-moi, les gars !
J'ai un billet de 10 zlotys qui vaudra une fortune quand les Polonais, eux aussi, se seront fait ........avec l'euro, d'ici peu...
Je le gardais pour ces temps-là, mais comme je suis un mauvais capitaliste, un lâche épicurien incapable de thésauriser, je vous l'offre à vous, qui êtes mes amis, dès aujourd'hui, pour..disons, allez....300 euros !
Chacun, bien sûr.

Écrit par : Bertrand | 10 décembre 2009

Les commentaires sont fermés.