Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01 septembre 2009

Louis Guilloux l'insoumis

guilloux.jpgUne information, en passant : le film  « Louis Guilloux, l’insoumis » sera projeté aux Champs Libres, à Rennes, le 18 octobre 2009 (RS productions).

 

Quelques détails sur ce film, proposés par la société des amis de Louis Guilloux :

 

« Depuis l’année 2000, la Société des Amis de Louis Guilloux a confié à la société RS Productions la mission d’enregistrer les témoignages de ceux qui ont connu et côtoyé Louis Guilloux à Saint-Brieuc aussi bien qu’à Paris. Trente-deux personnes ont ainsi été filmées, chacune soulignant telle ou telle face de Louis Guilloux, telle ou telle étape de sa vie: Louis Guilloux écrivain, Louis Guilloux engagé dans la lutte contre les souffrances et les injustices, Louis Guilloux ami fidèle de Max Jacob, Jean Grenier, Albert Camus, André Malraux, Jean Daniel et bien d’autres Nous avons à cœur de remercier chaleureusement tous ces témoins pour leur contribution à la sauvegarde de la mémoire de Louis Guilloux. Certains d’entre ayant disparu depuis les enregistrements, c’est à leur famille que nous faisons part de notre gratitude.

 

À partir de ces trente-cinq heures d’enregistrement, propriété de notre Société et disponibles dans leur intégralité à la bibliothèque municipale de Saint-Brieuc, il a paru souhaitable de réaliser un film d’accès plus aisé et d’utilisation plus facile. C’est ainsi que Rolland Savidan et Florence Mahé, en coproduction avec la Société des Amis de Louis Guilloux, ont réalisé le film Louis Guilloux, l’insoumis. Il faut les féliciter pour le beau titre qu’ils ont choisi et aussi pour la ténacité dont ils ont dû faire preuve pour mener à bien notre projet commun. Dans ce film de 70 minutes qui a nécessité de la part des réalisateurs des choix parfois bien difficiles, on entend la voix de Louis Guilloux réfléchissant avec modestie, dit-il , sur lui-même, sa vie, le sens qu’on peut lui donner, on voit l’écrivain dans son bureau, et les interviews alternées des témoins ainsi que les images d’archives lui donnent une présence saisissante. 

 

Le film, présenté au public à plusieurs reprises depuis le 30 janvier, a remporté immédiatement les suffrages des spectateurs et suscité une critique élogieuse dans la presse qui a souligné l’actualité de la pensée et de l’œuvre de Louis Guilloux dans notre XXIe siècle »

16:50 Publié dans En vrac | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.