Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02 mars 2009

L'Ardoise, Stéphane PRAT

l'ardoise recto.jpgStéphane Prat, fidèle Grognard, vient de faire paraître son nouveau livre L’Ardoise. On y retrouve tout ce qui fait le charme coutumier de ses écrits, ce sentiment de décalage, d’étrangeté, cette langue riche et soignée, bref tout ce qui constitue sa signature habituelle. (Asphodèle éditions)

 

Voici ce qu’en dit Pascal Pratz, le responsable des toutes jeunes éditions Asphodèle :

 

« On lit L’ardoise, on l’abandonne, on le reprend, on l’ouvre au hasard et puis, un jour, on a le sentiment de l’avoir fini. Alors vient l’irrépressible envie de le relire. Pour comprendre, trouver le message subliminal, savoir pourquoi l’on vient de voyager, avec qui, où ?.... Stéphane Prat, outre son écriture souvent puissante, onirique, poétique, possède ce don de créateur (…) de flux, de reflux, de tourbillons, d’agitateur d’idées.

Demain la mer sera de nouveau basse, sauf que nous aurons L’ardoise pour peupler le désert de sable et de rochers qu’elle nous aura abandonné. »

 

Et, en quatrième de couverture, la présentation, par Stéphane Prat lui-même :

 

« Quand on se met en tête de cogiter au jour le jour, d’inscrire en une ou deux phrases ses pistes, ses impasses ou ses émotions quotidiennes, on ne peut se figurer manquer de souffle pour une distance aussi courte, un exploit aussi inutile et infinitésimal. Mais bientôt, on ne distingue déjà plus, depuis le large, que les sillons de ses propres imaginaire et cogitant livrés à l’instant, et on n’a plus d’autre recours que la vie et son phrasé insensé, cocasse et répétitif.

L’ardoise est le scénario spontané d’un effacement quotidien : phrases, cogitations, poèmes courts, faits et récits en chute libre livrés sur mon blog « L’esquive du manchot- épaulard » d’octobre à décembre 2008. »

 

Pour acheter ce petit bijou ? Un mail aux éditions Asphodèle, asphodele-edition@orange.fr, et le tour est joué.

 

L'Ardoise, Stéphane Prat, 52 pages, 10,5 x 14,8 cm, 6 Euros.

(les 20 premiers exemplaires numérotés et donc "collectors" sont vendus au prix de 10 €)

Les commentaires sont fermés.