Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05 février 2009

Palante en Amérique

img080.jpgL’année 2009 va selon toute évidence être particulièrement faste pour notre bon vieux Georges Palante. En effet, après le n°2 des Cahiers Louis Guilloux qui vient de paraître chez Folle Avoine et qui lui est en grande partie consacré, et après la sortie du Tome 2 de ses Chroniques complètes que nous venons de publier chez Coda, c’est au Etats-Unis que Palante fait, ces jours-ci, sa première sortie officielle, grâce à Mitchell Abidor qui publie The Great Anger (éd. Marxists internet archives).

Les habitués du Grognard connaissent bien Mitchell Abidor qui signe dans chaque numéro une chronique intitulée « American rebels », rubrique dans laquelle il s’attache à nous présenter des figures américaines plus ou moins connues et qui nous rappelle ainsi que son pays n’est (n’était) pas seulement celui de Bush et de Guantanamo.

The Great Anger (dont le sous-titre est : Ultra-revolutionnary writing in France from the atheist priest to the Bonnot gang, rassemble des traductions de textes d’auteurs français dont la liste fait rêver : Jean Meslier (1678-1729), Paul-Henry Thiry, Baron d’Holbach (1723-1789), Jean-Paul Marat (1743-1793), Jacques Hébert (1757-1794), Anacharsis Cloots (1755-1794), Jacques Roux (d. 1794), Gracchus Babeuf (1760-1797), Sylvain Maréchal (1750-1803), Louis Auguste Blanqui (1805-1881), Ravachol (1859-1892), Emile Henry (1872-1894), Zo d’Axa (1864-1930), Albert Libertad (1875-1908), Georges Palante (1862-1925), Victor Serge (1890-1947)…

De Palante, dont c’est (à notre connaissance) la première traduction officielle en langue anglaise (du moins sous forme de livre), Mitchell Abidor reprend « Anarchisme et Individualisme », ainsi que deux extraits de Pessimisme et individualisme.

Bref, un chouette livre qui constitue un cadeau idéal pour celles et ceux qui ont un cousin ou une cousine qui apprennent l’anglais et qui ont envie de se perfectionner dans cette langue tout en approfondissant la connaissance qu’ils ont de leur propre culture !

Les commentaires sont fermés.