Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17 janvier 2009

Le Magazine des livres n°14

img078.jpg

Le n°14 du Magazine des livres est dans les kiosques. De bons papiers sur Albert Camus, Roger Grenier, Gabriel Matzneff ou Jean Marie Blas de Roblès. Et comme toujours, l’irrésistible chronique de Christian Cottet-Emard par laquelle j’entame la lecture de chaque nouveau numéro ! Je m’attaque pour ma part, dans ce n°14, au « cas Onfray »…

Signalons au passage que Joseph Vebret, le responsable du Magazine des livres, a publié il y a quelques semaines de cela un joli petit recueil d’anecdotes littéraires qui, si j’en juge par la hauteur des piles sur les étals des libraires, doit plutôt bien cartonner : Friandises littéraires (éditions Ecritures). Avis aux amateurs qui ont un peu trop forcé sur les sucreries et autres chocolats durant les fêtes de fin d’année, ces friandises là peuvent être consommées sans modération : elles ne font grossir que le cerveau !

friandises.jpgRésumé de l’éditeur : « Dans l’esprit des recueils de mélanges, Friandises littéraires n’aborde que la littérature, mais dans son ensemble, d’hier et d’aujourd'hui, petite et grande, de tous pays et de tout genre. Au fil des 220 entrées surprenantes, décalées, insolites, inattendues et singulières de cet almanach, le lecteur découvrira entre autres : la liste des écrivains morts dans des accidents de la circulation ; les armes du crime le plus souvent utilisées dans les romans policiers ; l’emplacement des tombes des grandes plumes ; les plus mauvaises ventes du prix Goncourt ; les coups bas et autres chausse-trapes des prix littéraires ; les plagiats les plus mémorables ; le catalogue des pseudonymes ; les maîtresses « officielles » des écrivains ; les auteurs qui furent emprisonnés, fusillés, et ceux qui se sont suicidés ; ceux qui allaient au bordel, ceux qui n’y allaient pas ; les auteurs d’un seul livre ; un annuaire de la négritude... Et des anecdotes, des citations, des vignettes... Tout ce que vous avez toujours voulu savoir – et ne pas savoir – sur la littérature se trouve dans ce recueil, où l’inutile confine à l’indispensable.

09:44 Publié dans lectures | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Merci pour ces "Friandises littéraires"...

Écrit par : unevilleunpoeme | 20 janvier 2009

Et merci pour votre visite qui me permet en même temps de découvrir votre site qui permet de s'offrir une balade en poésie fort originale !

Écrit par : stephane | 20 janvier 2009

Les commentaires sont fermés.