Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27 décembre 2008

Entretien avec Pascale Arguedas

arguedas.JPGPascale Arguedas m’accorde gentiment, ce mois-ci, une large place sur son site : Calou, l’ivre de lecture. Je l’en remercie chaleureusement et j’invite toutes celles et tous ceux qui veulent en apprendre un peu plus sur Le Grognard à lire notre entretien ICI.

25 décembre 2008

Prolétaires de tous les pays...

25 décembre. L’heure est au déballage des cadeaux. Dans une boite, cinq ou six playmobils...

 

N., 5 ans : Lui c’est le chef ; lui c’est le sous-chef… Et eux, c’est ceux qui travaillent !

 

Et toi, mon garçon, tu as tout compris du monde du travail !!!

21 décembre 2008

Saint-Pol-Roux

SPR.JPGMikaël Lugan, le maître de cérémonie des Féeries intérieures, le blog des amis de Saint-Pol-Roux, me fait le plaisir d’accueillir une petite prose de mon cru. Avis donc au éventuels amateurs.

21:20 Publié dans En vrac | Lien permanent | Commentaires (1)

16 décembre 2008

Comme en poésie n°36

img050.jpgLe n°36 de Comme en Poésie est disponible (pour plus de renseignements : j.lesieur@orange.fr ). Il s’agit d’un numéro spécial sur le « poète du 21ème siècle ». On y retrouve des poèmes de plein de manieurs de plumes que nous aimons : (Claude Vercey, Patrice Malataverne…), quelques auteurs du Grognard (Thomas Vinau, Yves Plamont…) ainsi que des textes de Jean L’Anselme, poète pour lequel nous avons toujours eu une réelle affection depuis que nous avons lu ces vers :

LE GUEPARD

Le guépard est une magnifique bête de l’espèce des félidés. Mais, à l’encontre des animaux de cette famille, il ne possède pas de griffes mais des ongles, comme le chien.

Sa course est superbe ; c’est un spectacle inoubliable mais fort rare car généralement on court devant.

12 décembre 2008

L'Esprit Nomade (2)

white.jpgToujours dans L’Esprit Nomade de Kenneth White. Je note cette phrase de John Cowper Powys : « Le monde réel est une illusion, née de ces moments d’autodestruction négateurs où, nous enfouissant dans la fourmilière sociale, nous n’avons plus d’existence en tant qu’individus solitaires – où, en d’autres termes, nous cessons de recréer les univers particuliers que fait naître la volonté de puissance de notre imagination créatrice. »

Un peu plus loin, Kenneth White précise avec justesse, je trouve : « Ce qu’il y a de paradoxal, comme le fait remarquer Powys, c’est que « l’égoïste solitaire est celui qui fait de loin le meilleur ami, pour peu que les circonstances l’exigent ». De même, ce sont ces égoïstes, fuyant dans le désir d’une vie planétaire les instincts grégaires et la sympathie d’autrui, qui se montrent les plus aptes à communiquer aux autres la sensation de l’existence. »

11:22 Publié dans lectures | Lien permanent | Commentaires (3)

09 décembre 2008

L'Esprit Nomade

white.jpgPioché dans le très bel Esprit Nomade de Kenneth White (tout juste réédité au Livre de poche), ces deux vers de MacDiarmid

Mieux vaut un poème réussi
Qu’un problème social résolu

05 décembre 2008

Service de presse...

Livres reçus en Service de Presse :

taiseux.jpgLe Taiseux est parti, Duszka Maksymowicz, Editions Michel Champendal.

Présentation de l’éditeur :

Nous avons affaire ici au témoignage central d’une mère, Duszka, sur sa manière d’accompagner son fils de quarante ans, dit « Le Taiseux », aux portes de la mort, à la suite d’un cancer insoignable.

Pas de pathos, donc pas de larmes ni de lamentations, mais le filage subtil des jours de cheminement aux côtés du grand malade, le secours discret et sans arrêt repensé – pour qu’il soit respectueux de la personne – d’une mère aimante qui voit son fils dépérir et mourir et s’emploie au mieux à l’aider.

Un témoignage de première main, rédigé avec force et amour. Ce livre aidera les soignants et les médecins à mieux comprendre ce que vivent les familles des malades du cancer en stade terminal, il aidera également et grandement les familles des malades de cette pathologie grave, en leur donnant des exemples de soutiens efficaces. C’est le deuxième livre de cette écrivain, qui a déjà publié « Femmes aux parloirs » aux éditions de l’Esprit Frappeur. Un livre de vie.

162 pages, 14 euros.

img042.jpgOù va l’Alsace ?, Alain Howiller, Le Verger éditeur.

Bon, j’imagine qu’il faut être alsacien pour apprécier pleinement ce livre, même si la première partie qui retrace l’histoire de cette zone tampon entre les français et les allemands ne manque pas d’intérêt. Avec notamment quelques pages instructives sur la période des deux guerres mondiales et sur les « malgré nous ».

04 décembre 2008

Daniel Maja se confie à Pascale Arguedas

daniel maja.JPGA lire, ce mois-ci, sur le site de Pascale Arguedas, Calou l’ivre de lecture, une très belle interview de Daniel Maja dont les lecteurs du Magazine Littéraire, entre autres, ont tous en mémoire les délicates et toujours très envoutantes illustrations.

06:43 Publié dans En vrac | Lien permanent | Commentaires (5)

03 décembre 2008

Le Grognard n°8 est disponible !

LG 8.jpgLe N°8 (décembre 2008) du Grognard est disponible.

L'exemplaire est à 7 € (frais de port inclus). La commande est à passer auprès des éditions du Petit Pavé, par mail : editions@petitpave.fr ou par courrier : Éditions du Petit Pavé – Boîte Postale 17 – 49320 Brissac-Quincé – FRANCE

AU SOMMAIRE :

- Alain Nadaud : La Peau des anges
- Mitchell Abidor : American rebels : Henry Louis Mencken
- Yves Plamont : Géométrie (poème)
- Stéphane Beau : Contingences 10 & 11
- Goulven Le Brech : Entretien avec Olivier Salazar-Ferrer # 1 (sur Fondane)
- Benjamin Fondane : Refus du poème (poème)
- Pascale Arguedas : Une Bouteille à la neige
- Émile Faguet (1847-1916) : Les écrivains obscurs
- Pascal Pratz : Le Retour de Nietzsche l'éternel
- Thomas Vinau : Du Courage (poème)
- Stéphane Prat : Jack London & John Barleycorn (chronique)
- Sébastien Clivillé : La Barbe du prophète (poème)
- Goulven Le Brech, Pascale Arguedas, Stéphane Beau, Stéphane Prat : Du côté des livres.

Quelques pages de ce n°8 sont lisibles en PDF sur le site du Grognard. 

Pour connaître les conditions d'abonnement ou d'adhésion à l'Association LE GROGNARD, ou pour proposer un texte il suffit d'envoyer un mail ICI.

02 décembre 2008

La marque du slip...

N., 4 ans : A l’école, j’ai montré mon slip à Mathis !

Le papa : Quelle drôle d’idée ?

N. : Bin oui, mon slip Spiderman et lui il m’a montré son slip Bob l’éponge !