Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06 octobre 2008

Léon Chestov

chestov.jpg« Des pensées mauvaises rodent jour et nuit dans mon cerveau, et des sentiments, que j’ignorais auparavant, grouillent maintenant dans mon âme… Je hais, je méprise, je m’indigne, je m’irrite et j’ai peur. Je suis devenu trop sévère, exigeant, irritable, impoli et soupçonneux… Qu’est-ce que cela signifie ? Si ces nouvelles idées et ces nouveaux sentiments proviennent d’un changement de mes convictions, d’où provient donc ce changement ? Le monde est-il devenu pire et suis-je, moi, devenu meilleur ? Ou bien étais-je avant aveugle et indifférent ? »

Léon Chestov,  Les Commencements et les fins.

21:50 Publié dans lectures | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.