Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16 septembre 2008

La Fin des livres - Octave Uzanne

fin des livres.jpgUn grand coup de chapeau aux éditions Manucius qui viennent de rééditer un véritable petit bijou signé du beaucoup trop oublié Octave Uzanne : La Fin des livres. Superbe petit conte publié en 1894 dans les Contes pour les bibliophiles dans lequel Uzanne se laisse aller à des prospectives sur l’avenir dont on ne peut qu’admirer, avec le recul, le grand à-propos.

« Ils faut que les livres disparaissent ou qu’ils nous engloutissent » écrit Uzanne : laissez-vous engloutir !

Octave Uzanne, La fin des livres, Manucius, 2008, ISSN : 978-84578-090-3, 5 €.

Commentaires

Tu vas nous pondre une belle critique j'espère, j'ai hâte d'en savoir plus. Comment as-tu trouvé cette maison ?

Écrit par : Pascale | 16 septembre 2008

Comment j'ai découvert Manucius ? Grace à une réédition des Trois Primitifs de Huysmans il y a 2 ou 3 ans de cela. Je retrouve dans leur catalogue tout ce que j'aime : Gourmont, les romanciers populaires du genre Gaboriau ou Gustave Le Rouge, les vieux machins comme Uzanne, Hervieu, Houssaye, Cousin...

Bref ça sent bon la poussière !!!! La poussière qui nous rappelle que tout est un éternel recommencement et que les livres que nous lisons aujourd'hui sentiront aussi la poussière demain. Ce n'est pas la date de publication d'un livre qui compte, mais son actualité. Et c'est une de mes convictions personnelles que d'affirmer à chaque fois que je le peux qu'il y a dans rayonnages oubliés des bibliothèques plein de bouquins qui sont bien plus "actuels" que la majorité des âneries intemporelles qui se publient chaque jour !!!

Écrit par : stephane | 17 septembre 2008

Oh, ne t'énerve pas mon doudou, tu prêches une convertie...
C'est incroyable le nombre de maisons existantes aujourd'hui que je n'ai pas le temps de découvrir. Donc, j'aime bien venir te lire car, par procuration, je les lis!

Écrit par : Pascale | 17 septembre 2008

Mon doudou !!!... Ah ! il est loin le temps des damoiseaux et des gentes dames !!!

Tiens je vais aller me reprendre une bouffée de poussière !

Écrit par : stephane | 17 septembre 2008

:-), pardon, ça m'a échappé (mon enfance exotique qui remonte à la surface...).

Une anecdote: un jour la doyenne de mes abonnés (du moins je la pense doyenne car elle m'a confié son âge, + de 80 ans, et les autres non) me dit qu'elle vit en Israel et que ses yeux l'abandonnent. Ne pouvant plus lire un livre, elle imprime chaque mois mes papiers et me lit au compte goutte, puisqu'elle ne peut plus lire les livres en entier. Et elle m'écrivait pour me remercier. J'étais touchée, très touchée par sa lettre... ainsi je servais à quelque chose dans ce monde de brute et d'argent! Quand l'envie me prend d'arrêter d'écrire, je pense à elle, et j'ai honte, et je continue.

Écrit par : Pascale | 17 septembre 2008

Les commentaires sont fermés.