Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25 août 2008

LE MONDE DE MONSIEUR GLOU - 20 -

L.JPGa fin est proche pour Monsieur Glou qui n’aura guère profité de sa retraite. Il est alité depuis plusieurs semaines, le corps rongé par une vilaine maladie. Un prêtre est venu, mais il n’a pas voulu le recevoir : « ça pourrait me porter la poisse » a-t-il expliqué à l’infirmier médusé.

Quelques heures plus tard, il perd connaissance et son long visage crispé se détend soudain pour laisser la place à un sourire paisible que personne ne lui avait jamais connu jusqu’à lors. Au petit matin, sa sérénité se voile et une barre sombre se dessine sur son front. Comme mu par un puissant ressort il émerge soudain du coma, ouvre de grand yeux effarés, et se soulève vaguement pour susurrer à l’oreille de l’interne de garde ces quelques mémorables mots : « Dites à Madame Fuzz que la clé de la remise aux fournitures est accrochée derrière la porte de la cafétéria, à droite des portemanteaux… »

Puis il mourut.

Commentaires

Pour de vrai ?

Écrit par : Stéphane Prat | 27 août 2008

Hélas oui, c'est le glas de Glou !

Et conformément aux voeux de la famille, il n'y aura ni fleurs ni couronnes (de toute manière, Mr Glou était allergique au pollen !)

Écrit par : stephane | 27 août 2008

Les commentaires sont fermés.