Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29 juin 2008

Assemblée Ruralivre

ruralivre2008.jpgComme tous les ans, les Editions du Petit Pavé, partenaires et coéditrices du Grognard, organisent leur Assemblée RuraLivre. L’événement est prévu pour le 5 juillet et, cette année, Le Grognard aura normalement droit à son stand ! Avis donc aux amoureux des livres (et aux amis du Grognard qui auraient l’occasion d’aller traîner ce jour là leurs guêtres dans le 49 !

Samedi 5 Juillet 2008 se tiendra pour la 4ème année cette assemblée devenue incontournable avant la période estivale.

Cette assemblée, loin des salons et manifestations protocolaires, rime depuis 2005 avec convivialité, qualité et échanges entre auteurs, éditeurs et lecteurs, en toute simplicité, « à livre ouvert » dans les jardins du Petit Pavé.

L’annonce de cette 4ème édition est faite à un moment où est remise en cause la loi Lang sur le prix unique du livre, et où la pression des grandes surfaces se fait plus grande sur les libraires indépendants.

Ce sont des raisons de plus pour que notre assemblée soit encore plus réussie que les précédentes.

Du simple curieux au défenseur de la bibliodiversité,
Venez partager « Livresque » de cette journée
« déjà annoncée par les astres comme très ensoleillée »

 

Plus d’infos sur le planning ICI.

27 juin 2008

Editions SULLIVER

sulliver.JPGA quoi mesure-t-on l’importance d’une maison d’édition ? A la taille de sa structure ? Au nombre de ses salariés ? Au nombre de ses publications annuelles ? Ou à la qualité de son catalogue ? Car si, au regard des premiers critères les Éditions Sulliver peuvent être qualifiées de « petites », quand on prend la peine de consulter leur catalogue, force est d’admettre qu’il n’en est rien ! Si vous ne connaissez pas, allez y jeter un œil sans plus tarder en cliquant ICI.

 

Parmi les nouveautés, signalons la Conquête du désastre de FP Mény, SDF et trimardeur, poète sans attache, décédé le 11 juin dernier. Lire, ci-dessous, l’argumentaire de l’éditeur :

 

« Viens écrire un livre avec moi sur le trottoir puisque t'es si malin. » L’auteur se revendique « écrivain vagabond », mais notre monde brutal lui renvoie une image en forme de sigle : SDF ! Le livre brasse les révoltes et les errances. Tout en explorant sans relâche les contrées de l'esprit où langage et pensée prennent forme et s’allient. « Lyrique, gouailleur, insinuant, sarcastique… Répétitions incantatoires, polémiques, ellipses, interruptions, ruptures, où se mêlent inserts, maximes, aphorismes. La question étant de glisser à travers.» Le rythme et l’invention verbale conjugués – et un humour désespéré toujours présent – portent la langue à un rare niveau d’incandescence.

11:53 Publié dans En vrac | Lien permanent | Commentaires (0)

24 juin 2008

Adieu à Cossery...

cossery.jpgJ’ai découvert hier en me baladant sur le blog de Stéphane Prat qu’Albert Cossery était décédé, le 22 juin dernier. Après Jünger, c’est mon deuxième auteur fétiche qui passe l’arme à gauche… Allez, en guise de dernier hommage, ce court dialogue tiré d’Un Complot de saltimbanques :

– Tu as tort de ne pas considérer notre ami comme un esprit sérieux, dit Imtaz, tout en caressant les seins de Ziza qu’il tenait toujours sur ses genoux. Il a une théorie assez originale sur la question. Il soutient qu’un progrès spirituel ne peut se concevoir que dans un monde de loisirs. Qu’en dis-tu ?

– Un monde de loisirs, vraiment ! s’exclama Chawki. Je ne comprends pas. Veuille m’expliquer, je te prie.

 

– C’est bien simple, reprit Medhat. Depuis toujours le destin besogneux de l’homme l’empêche de rêver à un idéal qui ne soit pas matériel et en conformité avec ses besoins et sa sécurité. Gagner sa vie est l’unique chose qui le préoccupe et qu’on lui enseigne dès son enfance. Il ne vise qu’à devenir plus astucieux et plus salaud que les autres. Durant toute son existence, il met son ingéniosité à subvenir à sa nourriture et, une fois rassasié, à se construire une ambition sordide. Quand donc a-t-il le temps d’élever son esprit ? La moindre réflexion dans ce sens lui est comptée comme un délit, aussitôt sanctionné par la famine et la réprobation des siens. Aussi, j’ose affirmer que seuls des gens ayant des loisirs peuvent accéder à une forme de pensée vraiment civilisée.

 

– Mais comment faire alors ? s’enquit Chawki. L’humanité ne peut rester oisive ; il faut que les gens travaillent.

– Tant pis pour eux, conclut Medhat. C’est leur affaire. Je ne fais que constater une réalité éternelle de tout temps esquivée par les historiens et les penseurs à cause de sa simplicité et de son peu de valeur marchande.

06:16 Publié dans En vrac | Lien permanent | Commentaires (3)

23 juin 2008

Mercure n°2/3

img003.jpgLe n°2/3 de la revue Mercure, dirigée par Anthony Duffraisse est paru. Et comme pour le n° 1 je suis impressionné par la qualité de cette petite revue qui, comme le disait – je crois – une publicité pour une voiture, « a tout d’une grande ».

Ceux et celles qui avaient trouvé un certain charme à mes " Contingences ", dans les premiers numéros du Grognard, trouveront peut-être quelque intérêt à mes " Petites coupures " (p115) qui sont du même esprit.

 

 

SOMMAIRE

Anthony Dufraisse : Ce que Mercure n’est pas

Positions
Jean Dutourd : L’information, maladie moderne
Manuel de Diéguez : De la royauté audiovisuelle
Christian Ruby : Qu’est-ce qui nous regarde ? (II)
Annick Rivoire : Médias en ligne, chacun cherche son modèle
Vangelis Athanassopoulos : Richard Prince fume-t-il des Marlboro?

Entretiens avec
Umberto Eco : Auteurs et autorité
Jean-Claude Lebrun : Le critique littéraire n’est pas un singe savant
Michel Serres : Internet attend son Robin des Bois
Annette Messager : Petit éloge du kiosque à journaux
Jean Hatzfeld : Les journalistes, ces petits historiens

Radiographies
Denis Grozdanovitch : Bonnes (et mauvaises) ondes
Gil Jouanard : Dis-moi comment tu écoutes...

Figures libres
Franck Derex : Eliagabal ressuscité
Stéphane Beau : Petites coupures
Jean-Jacques Nuel : Cold Case, une série divine

Lecture
Jean Mauriac Le Général et le Journaliste, par Georges Labaloue

Pour commander la revue, une seule adresse : Anthony Dufraisse, 14 avenue Foch, 95100 ARGENTEUIL, et/ou un seul mail : revuemercure@free.fr.

07:23 Publié dans lectures | Lien permanent | Commentaires (2)

22 juin 2008

Comme en poésie n°34

img179.jpgUn rapide message pour signaler la parution du n°34 (ça fait rêver !) de Comme en poésie, sympathique petite revue qui ne se prend pas au sérieux, ce qui ne l’empêche pas de recéler plein de pépites. Parmi celles-ci, signalons les poèmes de Thomas Vinau qui a eu la gentillesse de collaborer au n°6 du Grognard (et que nous retrouverons normalement très bientôt).

19:38 Publié dans lectures | Lien permanent | Commentaires (0)

21 juin 2008

La Presse Littéraire n°15

img184.jpgEt de 15 ! Quinzième livraison de La Presse Littéraire avec un très beau dossier spécial consacré à Ernst Jünger. Egalement au sommaire, quelques habitués du Grognard : Pascale Arguedas et ses fugues ordinaires, Jean-Jacques Nuel (qui dit tout le bien qu’il pense du Grognard), Stéphane Prat (qui signe une très belle nouvelle : Le Clown Blanc), et moi-même, comme d’hab, dans le cahier critique.

13:34 Publié dans lectures | Lien permanent | Commentaires (1)

19 juin 2008

AMER N°2... ENFIN !

img183.jpgEnfin ! Depuis le temps que nous l’attendions ! Voici le second volume de la revue Amer. Et c’est du lourd ! Premier regard sur le contenu : pas un seul article qui ne me fasse pas baver d’envie de le lire ! Puisque la mode est à la notation, je dégaine mon 10/10, sans aucune hésitation. Le sommaire ? On le dirait presque jailli de mes propres fantasmes (et j'avoue que je suis extrêmement fier de voir mon nom exposé en une si glorieuse compagnie) :

Les deux morales par Nietzsche
L’esclave par Remy de Gourmont
Amour bestial par Peter Singer
Le Journal d’une femme de chambre par Rachilde
Fragments ancillaires
Artisses, philosophes et chiers d’encre par le Père Peinard
Le Chourinage et son abîme par Ian Geay
Fétichisme et domesticité par Emily S. Apter
Entretien avec Céline Beaudet et Anne Steiner
Les Foetus par Mac-Nab
Réponse d’un voyou par Jules Jouy
Pauvre Tom d’Octave Mirbeau
Leurs soirs de Jean Lorrain
Mademoiselle par Marie-Laure Dagoit
Méchante par Lolita M’Gouni
Simulacre par Mademoiselle Anonyme
Souvenirs d’enfance par Sacher Masoch
Le Lapin par Hugues Le Roux
Je n’ai aimé que toi par Marie-Laure Dagoit
Le Bovarysme par Stéphane Beau
Mort aux bourgeois par Jean-Marc Delpech
Sang d’encre
Chapardage
Rien n’est vrai tout est possible par Ian Geay

Illustrations de Ellenore Lemattre, Ulrike Uhlig, Mïrka Lugosi, Jean-Claude Claeys et Sébastien Fantini.

Quelques détails techniques bien utiles :

Chèque à l'ordre des Ames d'Atala. A commander à l'adresse postale suivante : Amer, 82 rue Colbert, 59000 Lille.

Le numéro 3 de la revue finissante sera consacré au cœur. Vous pouvez dès à présent nous adresser vos contributions, ainsi que vos chroniques à l'adresse suivante :
contact@zamdatala.net

Le premier numéro est en ligne (encore disponible au prix de 4 euros) à l'adresse suivante : http://zamdatala.net/publications/amer-no-1

Url de référence :
http://zamdatala.net/ 

Adresse : 82 rue colbert 59000 LILLE

21:28 Publié dans lectures | Lien permanent | Commentaires (5)

18 juin 2008

Acheter Le Grognard en ligne

livraison.JPGBonne nouvelle pour ceux et celles qui souhaitent acheter Le Grognard sur Internet : à partir du n°6, vous pouvez le commander sur les principaux sites de vente par correspondance. Il est déjà disponible, par exemple, sur le site de la FNAC au prix de 6,65 € (frais de ports gratuits !).

 

Il sera normalement aussi disponible sur Amazon prochainement et, du fait de son référencement sur Electre, peut être commandé directement auprès de votre libraire habituel (pour ceux et celles que l’achat « en ligne » effraie encore !)

 

C’est pas une bonne nouvelle, ça ? (Et une fois de plus : un grand MERCI aux Éditions du Petit Pavé pour leur soutien logistique !)

16 juin 2008

Votez Stéphane Beau !

s beau2.JPGVous aimez l’esprit du Grognard ? Vous aimerez peut-être aussi le roman de Stéphane Beau, Le Coffret, qui a été sélectionné pour la finale du concours des éditions Plon (via le site des blogauteurs) !

Pour lire les premières pages du Coffret et pour le soutenir en votant pour lui, rendez-vous : ICI .

D'avance, merci !

06:38 Publié dans En vrac | Lien permanent | Commentaires (0)

14 juin 2008

Deux liens en passant...

altiplano.JPGDeux petits liens en passant.

 

- Le premier vers le site de la Bibliothèque virtuelle de l’Université de Poitiers qui commence à mettre en ligne la reproduction d’ouvrages des pionniers « des socialismes ». Déjà 29 ouvrages à consulter.

 

- Le second vers le site des Editions de l’Altiplano dont le catalogue se compose de textes contemporains (fictions, essais) et de « classiques » de la contestation (Lafargue, Marx, Kropotkine…). Ci-dessous, quelques phrases tirées de la présentation de leur ligne éditoriale :

 

« L’Altiplano souhaite contribuer à la déconstruction du sens commun, vecteur des pensées dominantes ; à se placer à contre-courant du politiquement correct ; à ne chercher pour autant à proposer ni réponses, ni solutions, ni alternatives ; à poser surtout des questions nouvelles. C'est en abordant les situations de manière systématique, par tous les fronts possibles,
sans dogmatisme ni esprit de chapelle, que L'Altiplano tient son cap antiautoritaire et anticapitaliste.
Il est question d’agir pour comprendre. Puis, ayant compris, d’agir. Du haut de L’Altiplano, on relève le pari. »

07:19 Publié dans En vrac | Lien permanent | Commentaires (0)