Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13 janvier 2008

Sarko, Sarko for ever...

1eabcb7b13a8de2d5148f2e91a2c9629.jpgSarkozy, Sarkozy, Sarkozy, Sarkosy, Sarkozy, Sarkozy, Sarkozy, Sarkosy, Sarkozy, Sarkozy, Sarkozy, Sarkosy, Sarkozy, Sarkozy, Sarkozy, Sarkosy, Sarkozy, Sarkozy, Sarkozy, Sarkosy, Sarkozy, Sarkozy, Sarkozy, Sarkosy, Sarkozy, Sarkozy, Sarkozy, Sarkosy, Sarkozy, Sarkozy, Sarkozy, Sarkosy, Sarkozy, Sarkozy, Sarkozy, Sarkosy…

Désolé, mais j’avais pris un peu de retard par rapport aux autres médias, alors il m’a fallu mettre les bouchées doubles !

Commentaires

Merci, mais c'est quand-même cauchemardesque de voir le voir le roi des grégaires jusque sur le blog du grognard !

Écrit par : oniromancies | 14 janvier 2008

Je sais... J'ai hésité à poster ce message... Mais c'est comme la nausée... Tu as beau te dire que ça va passer, il y a toujours un moment ou il faut régurgiter le trop plein...
(Amis de la poésie, bonjour !)

Écrit par : stephane | 15 janvier 2008

Considérons ce post comme un post vaudou, un truc que tu peux percer, déchirer, écraser, découper, bousiller avec une frénésie débridée, tout ce que tu fais ayant une chance d'arriver vraiment au petit bonaparte fétide et carlabruniste ici représenté.

Écrit par : Bannister | 15 janvier 2008

Ah! la bonne idée !

Il paraît d'ailleurs qu'il y a des menaces terroristes contre Sarkozy et contre la Tour Eiffel...

J'espère qu'il n'arrivera rien à la Tour Eiffel :-))

Écrit par : stephane | 15 janvier 2008

La Tour Eiffel comme pal ultime de la bourgeoisie. Ah!Ah!

Écrit par : Bannister | 20 janvier 2008

Un petit divertissement en passant, à la manière de saint Simon: http://www.lepoint.fr/content/france/article?id=219130

Écrit par : Pascale | 23 janvier 2008

Merci pour le lien... Faut voir ce que ça vaut... Si c'est juste un exercice de style ou si ça peut ouvrir sur une vraie réflexion sur le pouvoir.

Écrit par : stephane | 24 janvier 2008

Les commentaires sont fermés.