Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10 janvier 2008

Café soluble et cocotiers

746e1b3cbc7cb94ce1c99fec6f211719.gifVous aimez la poésie à dimension humaine ? l’art d’être tragique sans être larmoyant, d’être sensuel sans être vulgaire, d’être impitoyable sans être méchant, d’être nostalgique sans être mielleux ? Ruez-vous sur le dernier recueil de poèmes de Gaston Vieujeux Café soluble et cocotiers (ouvrage disponible ICI, sur le site de l’auteur). Vous ne le regretterez pas !

 

Un petit extrait pour se mettre en bouche :

 

tribal transit

 

pendant qu’il était endormi
pendant que tout était tranquille
la neige a semé son tapis
de plumes blanches sur la ville

mais sapiens a rouvert les yeux
sapiens a sorti sa bagnole
dansant la danse des essieux
dans les gargouillis du gazole

tout était frais tout était beau
en deux coups de cuillère à pot
de nouveau tout est dégueulasse

et c’est ainsi depuis mille ans
depuis l’aube et la nuit des temps
il bouge et tout se change en chiasse

23:05 Publié dans lectures | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

En effet, j'avais déjà remarqué cet adepte du vieujeunisme n'ayant pas oublié le vieux jeu des vers... dans le n°3...

Écrit par : Xian | 11 janvier 2008

Les commentaires sont fermés.