Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14 décembre 2007

Mercure, les médias autrement

6148735fcb020722e9062d39ff1c4f5b.jpgUne nouvelle revue vient de voir le jour : Mercure, les médias autrement. Dirigée par Anthony Dufraisse, cette revue est selon lui « une revue qui joue sur tous les registres de la pensée » et qui « est conçue comme un observatoire (…) de la question médiatique ». Le contenu est riche, sérieux, et les collaborateurs sont de qualité. Mention spéciale aux souvenirs radiophoniques de Gil Jouanard et aux mésaventures journalistiques de Christian Cottet-Emard.

Sommaire

Anthony Dufraisse : Lignes directrices.
*
Positions
Christian Ruby, Vladimir Bertrand : Qu’est-ce qui nous regarde ? (I)
Jacques Attali : Penser labyrinthe.
Manuel de Dieguez : Internet et la nouvelle élite mondiale.
Claude Régy : Des médias au médiat.
Didier Nordon : L’information est une désinformation.
Vangelis Athanassopoulos : Notes sur l’artiste médiatique
*
Situations
Fatima Ait Bounoua : Beurettes sur le net.
Rodolphe Adam : Malaise dans l’e-culture.
Daniel Sibony : Les enfants devant la télé.
Cyril Thomas, entretien avec Agnès de Cayeux : Expériences d’intrusion.
*
Radiographies
Gil Jouanard : Radio, art de l’intime.
Olivier Pascault : Émission(s) philosophique(s), suivi de :
Jaspers, Adorno, Anders... Des philosophes allemands sur les ondes.
*
Figures libres
Franck Derex : Dernière édition de l’homme.
Jacques Rigaud : Monsieur l’Intran.
Christian Cottet-Emard : Souvenirs d’un localier.

(Revue disponible dans quelques librairie parisienne ou sur commande : revuemercure@free).

07:00 Publié dans lectures | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

L'article d'Attali est aussi lamentable et suffisant que son auteur. Bons articles de Gil Jouanard et de Nordon.

Écrit par : Bannister | 15 décembre 2007

Je t'accorde volontiers que le texte d'Attali relève un peu de l'erreur de casting...

Écrit par : stephane | 16 décembre 2007

Les commentaires sont fermés.