Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08 décembre 2007

Le Bovarysme, Jules de Gaultier

650e7a59108f85cb4125c2e3b3b13578.jpgUn petit mot pour signaler la réédition du Bovarysme, la psychologie dans l'oeuvre de Flaubert, aux éditions du Sandre, sous la direction de Per Buvik. Cette édition, qui fait suite au colloque Jules de Gaultier à la Sorbonne en novembre 2006,  est augmentée d'études dont nous donnons la liste ci-dessous.

Sommaire

- Avant propos : Per Buvik

- Le Bovarysme, la psychologie dans l’œuvre de Flaubert : Jules de Gaultier
- Annotations et annexes : Didier Philippot
- Les « griffes de la chimère » : Didier Philippot

- Le principe bovaryque : Per Buvik
- La valeur métaphysique et salvatrice du bovarysme : Alice Gonzi
- Le bovarysme et le désir triangulaire : deux théories sur l’être humain appliquées à la littérature : Annita Mörte Alling
- Le bovarysme, de la psychologie à la psychanalyse, de Gaultier à Lacan : Delphine Jayot
- Nietzsche et Flaubert : Jacques le Rider
- Georges Palante – Jules de Gaultier : histoire d'une amitié « bovaryque » : Stéphane Beau
- Jules de Gaultier et Benjamin Fondane : Dominique Guedj
- Le bovarysme, de Balzac à Flaubert : Michel Bris
- Jules de Gaultier, philosophe de la sensibilité esthétique : Denis Grozdanovitch.

Les commentaires sont fermés.