Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11 juillet 2007

Sara Lazarus

847ab513e45dd0ddac760298630e2a1c.jpgLe vilain ronchon que je suis a du mal avec la nouveauté (Georges Palante m’aurait sans doute qualifié de « misonéiste », terme qu’il aimait bien !) C’est sans doute en partie pour ça que, parmi les « Divas » du Jazz, j’ai du mal à accrocher avec les nouvelles voix – Diana Krall, Norah Jones etc. – que je trouve souvent trop prévisibles, trop standardisées, trop « FMisées ».

Une des rares à échapper à mon mauvais caractère, c’est Sara Lazarus. Non pas que sa voix me transcende plus que cela (je la trouve plutôt sèche et parfois peu agréable dans les aigus), mais son approche de la musique me plait bien. Notamment son travail avec Bireli Lagrene avec lequel elle revisite tous les standards du Jazz vocal refondus à la sauce « Gipsy »

Pour se faire une idée, cliquer ICI.

Les commentaires sont fermés.